Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'épopée du valeureux Hérisson Boiteux
  • L'épopée du valeureux Hérisson Boiteux
  • : La bataille faisait rage. L'ennemi, fourbe et vicieux, frappait sans relâche usant toutes les ruses qu'il connaissait mais le vaillant hérisson n'avait pas encore rendu son dernier souffle.
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories

Liens

11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 10:49

Et quand le prix est d'ordre financier,

il y a de quoi se poser des questions sur la société...

 

 

Suite à mes déboires judiciaires, il m'a fallu reconsidérer beaucoup de choses dont certains principes fondamentaux pour ne pas perdre la sainte guerre de la Justice.

 

Entre autre, je me suis rabaissée à accepter une tentative de négociation avec mon ex-avocate.

Car, dans le cas contraire, ce faisant cette dernière bloquerait mon autre dossier où je suis victime d'un automobiliste et serait potentiellement préjudiciable pour une sombre histoire de délai. Ajoutons à cela une défaite quasi sûre ; entendons nous bien, je m'attaque à un pion d'un système bien huilé qui ne laisse que peu d'avantages et de billes aux non initiés.

 

Ma nouvelle avocate - qui me semble être quelqu'un honorable et de confiance, ce qui n'était pas le cas de la première même avant le début du litige - m'a raconté une anecdote appropriée : Un homme désireux de se faire rembourser un billet de train pour une erreur de la SNCF engagea des poursuites contre cette dernière qui lui refusait sa requête. Il gagna son procès et se fit rembourser. En revanche, la procédure lui en coûta le quintuple...

Ce fût, dans mon cas,  un dilemme interne très rude me demandant de choisir entre mon intérêt et ma fièrté, surtout lorsque rester fier de soi est déjà un intérêt en soi.

J'y ai réfléchi, tourné le problème cent fois dans ma tête  et n'ai pu que me résigner à la négociation ne pouvant risquer la ruine. Décision au goût amer d'abandon qui m'octroya enfin mais d'une manière cruelle un soutien familial.

Ainsi, je ne suis pas assez riche pour rester noble d'âme/dame. 

 


Ceci dit et ceci fait, il m'est accordé la possibilité de regagner à nouveau ma dignité : la négociation vient tout juste d'être déboutée par l'avocate concernée confirmant finalement qui se trouve être la plus concillante des deux ; malgré ma volonté affirmée de ne pas lui adresser la moindre marque qui pourrait lui laisser croire en sa - fausse - bonne foi.

Toutefois, bien que peinée car toujours dans un croisement de chemins aux issues défavorables, je ne suis pourtant pas surprise de ce refus révélateur de la nature malodorante de l'intéressée. (nature expliquant en outre mon erreur initiale de jugement)


 

J'ai tellement tendu de joues et de mains pour n'avoir en retour reçu que des gifles et des coups de règle sur les doigts que la seule partie anatomique qu'il me reste à tendre est mon pied pour envoyer promener tout ce petit monde déconnecté, sectaire et partial.

Puisqu'elle préfère la confrontation frontale - sûrement par orgueil aux vues du personnage antipathique telle qu'elle se présente - , alors je ferai en sorte de ne pas la décevoir.


 

 

By Kypic.

 

 

 

La phrase de la fin par Lao She :

"Tant qu'on ose se battre, même si on essuie des échecs, on est digne de respect."

Partager cet article

Repost 0

commentaires